This post is also available in: EN

Arménie et Haut Karabagh

Elise Boghossian, fondatrice d’EliseCare s’est rendue entre 2002 et 2011 régulièrement en Arménie et au Haut Karabagh afin d’apporter son aide auprès des populations civiles victimes de la guerre.

elise-icon

Le Haut-Karabagh, terre historiquement arménienne, fut rattachée à la République socialiste soviétique d’Azerbaïdjan par Staline. Depuis 1991 et la décomposition de l’URSS, le Haut-Karabagh lutte pour son indépendance. Cette guerre est un des conflits ethniques les plus meurtriers de l’ère post-soviétique.

Sensibilisée aux problèmes des populations civiles qui subissent ce drame, Elise Boghossian s’est rendue sur place en 2002 pour apporter son aide. Dans un premier temps à Erevan, pour travailler avec un hôpital de la capitale, puis directement sur place au Haut-Karabagh où elle retournera régulièrement jusqu’en 2011.

L’acupuncture apporte une aide réelle aux blessés de guerre, notamment pour les soulager de douleurs intenses.

C’est pourquoi EliseCare a décidé de s’engager à partir de 2014 en Irak en implémentant des cliniques mobiles et fixes.

EliseCare se mobilise pour le Liban

Des centaines de familles se sont retrouvées sans abris, dans un pays déjà accablé par la pire crise économique qu’il ait jamais connu – avec un taux d’inflation de plus de 100% et une dévaluation de la livre libanaise pour arriver à un taux de 4500LL/1USD – et la crise du Covid19. Les hôpitaux de la ville, elle aussi ayant subis des dégâts matériels, souffrent face au grand nombre de blessés, aux coupures d’électricité et au manque de certains médicaments. 
 

EliseCare fait appel à votre générosité et soutien pour venir en aide aux victimes de cet incident atroce.