Elisecare

Pays d’intervention

Accueil Elisecare ONG. EliseCare est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale. Aide médicale et psychologique d’urgence en zones de conflit ENFANTS SOLDATS, VICTIMES DE GUERRE, RÉFUGIÉ Aidez-nous à aider !

Le Haut-Karabagh, terre historiquement arménienne, fut rattachée par Staline à la République socialiste soviétique d’Azerbaïdjan. Suite à l’effondrement de l’URSS en 1991, le Haut-Karabagh lutte pour son indépendance. La guerre qui suivra deviendra l’un des conflits ethniques les plus meurtriers de l’ère post-soviétique.

L’Ethiopie possède une longue tradition d’accueil des réfugiés, et elle est placée au second rang des principaux pays d’accueil des réfugiés en Afrique. Sa politique d’ouverture en matière d’asile permet un accès à l’aide humanitaire et une protection aux personnes qui cherchent refuge.

L’éternisation de conflits armés a forcé des millions de personnes à fuir leur pays, les violences généralisées, les persécutions et les violations des droits de l’Homme. En Europe, ils sont des milliers à rechercher l’asile, après avoir traversé des périples meurtriers et sacrifié leurs économies aux passeurs.

Le nord de l’Irak représente la plus grande zone refuge pour 500 000 syriens et 2 millions d’irakiens qui ont pris les routes de l’exil. Les minorités religieuses (chrétiennes et yézidies) sont les principales cibles de Daech, et seront victimes de crimes et de massacres organisés. Ainsi, 9 réfugiés sur 10 ne trouveront pas de place dans un camp, ce qui constitue un obstacle majeur à leur sécurité et à l’accès aux soins.

La guerre en Syrie provoque l’exode des populations civiles vers les pays frontaliers. Elisecare se positionne en 2013 à la frontière pour une mission de prise en charge de la douleur. En 2013, devant la violence des bombardements en Syrie, Elisecare se positionne à la frontière, pour une mission de prise en charge de la douleur.

Elisecare En 2013, devant la violence des bombardements en Syrie, Elisecare se positionne à la frontière en Jordanie, pour une mission de prise en charge de la douleur.

Selon les chiffres de l’ONU, depuis 2011, la guerre civile en Syrie a fait plus de 400 000 morts et plus de 13 millions de réfugiés et de déplacés. Aujourd’hui, on estime que :

1 enfant sur 3 n’a connu que la guerre.
1 hôpital sur 3 ne fonctionne plus ou partiellement.

On constate également la réapparition et propagation de maladies contagieuses qui avaient été éradiquées du pays : polio, leishmaniose, rougeole, typhoïde, la peste ou encore le choléra. En effet, seul 1 enfant sur 2 est vacciné.

GRÂCE À VOUS

7

Dispensaires Mobiles

2

Dispensaires fixes

30

Sites parcourus

281 316

Soins prodigués

72 526

Patients soignés

51

Professionnels de santé

Nous faisons régulièrement appel à des bénévoles pour accompagner nos équipes sur le terrain. La maîtrise de l’anglais, de l‘arabe ou du kurde est indispensable pour le personnel non-médical. Que vous soyez médecin généraliste, acupuncteur, psychologue, logisticien, chauffeur poids-lourd ou traducteur-interprète, n’hésitez pas à nous contacter : collecte@elisecare.org.